S.E. MBELLA MBELLA, Ministre des Relations Extérieures

Vous êtes ici :

DISCOURS DU MINREX A L'OCCASION DE LA SIGNATURE DE L’ARRANGEMENT D’ETABLISSEMENT ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DU CAMEROUN ET AFRICA EYE FOUNDATION (AEF)

Monsieur le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation,

Monsieur le ministre de la Santé Publique,

Monsieur le ministre des finances,

Monsieur le ministre Délégué auprès du ministre des relations extérieures chargé de la coopération avec le Commonwealth,

Monsieur le ministre délégué auprès du ministre des relations extérieures chargé de la coopération avec le monde islamique,

Monsieur le secrétaire général d’Africa Eye Foundation,

Monsieur le secrétaire général du ministère des relations extérieures,

Mesdames et Messieurs les responsables du Ministère des relations extérieures,

Mesdames et Messieurs les responsables d’Africa Eye Foundation,

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs,

C’est avec un réel plaisir que je vous accueille ce jour au Ministère des Relations Extérieures à l’occasion e cette cérémonie de signature solennelle de l’Arrangement d’établissement entre le gouvernement de la République du Cameroun et Africa Eye Foundation (AEF). Je remercie tout particulièrement le professeur Bruce SPVEY, Secrétaire Général et Membre du Conseil d’Administration d’ Africa Eye Foundation, d’avoir bien voulu effectuer spécialement le déplacement de Yaoundé pour la circonstance. M. le Secrétaire Général, puisse votre séjour en terre camerounaise être des plus fructueux tant du point de vue de votre épanouissement personnel que de la réussite de vos activités professionnelles.

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Aux lendemains de la commémoration de la 16ème journée mondiale de la vue, le 08 octobre dernier, les Etats membres de l’organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont été vivement interpellés sur l’urgence de la prévention et du traitement des maladies liées à la vue. Cette journée était axée sur l’engagement des Gouvernements des Etats membres à faciliter davantage l’accès aux services de santé, lorsque l’on sait qu’en 2014 près de 285 millions de personnes présentaient une déficience visuelle : soit 39 millions d’aveugles et 246 millions présentant une baisse de l’acuité visuelle, dont 90% vivent dans les pays à faible revenus. Ainsi qu’ il ressort du 21ème Congrès de la Société Camerounaise d’Ophtalmologie, tenue du 26 au 28 février 2015, le Cameroun compte 150 mille aveugles et 600 mille patients menacés de cécité, pour seulement 76 spécialistes.

Ce constat est sinon alarmant, du moins préoccupant. D’où l’intérêt pour le Gouvernement camerounais, résolument engagé en faveur de l’amélioration des conditions de vie de ses populations par l’élévation de la qualité de son plateau technique et de l’accès aux soins de santé pour tous, de collaborer avec Africa Eye Foundation, organisation humanitaire dont le but est de promouvoir et diriger les soins ophtalmologiques de qualité en Afrique, et de soutenir l’éducation et la formation d’ophtalmologues et autres professionnels de santé.

En s’implantant au Cameroun, Africa Eye Foundation a pour ambition de faire de notre pays, un centre de référence en Afrique au Sud du Sahara en matière d’ophtalmologie. A travers le MAGHRABI ICO CAMEROUN EYE INSTITUTE, qui est un hôpital en soins ophtalmologiques basé à Oback, dans l’arrondissement d’Okola, Africa Eye Foundation compte administrer des soins complets pour le traitement des yeux, pour le plus grand bénéfice des populations camerounaises et de la sous-région en général. Au – delà du volet soins, la formation en ophtalmologie contribuera à n’en point douter, à accroitre le nombre et la qualité de nos spécialistes dans le domaine.

Ce projet de près de 8 milliards de francs CFA s’insère de manière significative dans la dynamique de construction au développement humain et socio-économique du pays, chère au Président de la République, S.E. Paul BIYA.

Excellence,

Mesdames et Messieurs,

La cérémonie de ce jour m’offre ainsi l’occasion, au nom du Gouvernement camerounais et au mien propre, de témoigner aux promoteurs de ce projet, toute l’appréciation et la gratitude du Gouvernement camerounais à cet égard. J’y vois la considération du génie d’un Homme, S.E. Paul BIYA, Président de la République, qui, dans sa Vision d’un Cameroun émergent, met un point d’honneur au développement des services de santé de qualité au Cameroun et à la facilitation de l’accès aux soins pour toutes les couches de la population, et notamment les plus défavorisées.

Le premier Ministre Chef du gouvernement chargé de coordonner la mise en œuvre de cette politique du Chef de l’Etat, a ainsi eut à visiter personnellement le chantier de construction du MAGHRABI ICO CAMEROUN EYE INSTITUTE, pour s’assurer de la mise en disposition effectives de toutes les facilités nécessaires à l’aboutissement de cet important projet. Instruction avaient ainsi été données :

-          Au Ministère des domaines, du cadastre et des affaires foncières, de mettre à la disposition d’Africa Eye Foundation un site approprié ; et

-          Au Ministère des Relations Extérieures et de la santé publique, ici présent la prise des dispositions diligentes pour la signature du présent arrangement d’établissement.

Avec la signature, il y a quelques instants dudit Arrangement d’établissement, ce sont les très hautes instructions du chef de l’Etat qui prennent ainsi corps. Par ce acte le Gouvernement camerounais reconnait entre autre la personnalité juridique d’Africa Eye Foundation, veuille à la fourniture à la dite organisation de facilité de communication et de services d’utilité publique nécessaire à son fonctionnement et l’exonère d’importantes charges fiscales et douanières, en vue de la réalisation de ses missions pour le plus grand bénéfice des populations concernées.

Excellence,

Monsieur le Secrétaire Général d’Africa Eye Foundation,

Mesdames et Messieurs,

C’est cet engagement humanitaire et social, qui vaut aujourd’hui à Africa Eye Foundation cette reconnaissance officielle du Gouvernement camerounais. Ce cadre juridique préférentiel lui permettra , je n’en doute point de mener à bien ses missions et activités d’accompagnement de la politique gouvernementale de la lutte contre la maladie et d’atténuation des souffrances des populations les plus démunies.

Le régime, à plusieurs égards, dérogatoire au droit commun qu’il consacre, n’a de sens et ne serra reconduit que pour autant qu’Africa Eye Foundation s’en trouve digne et en raison du respect qu’elle n’aura de cesse de témoigner aux lois, règlement et institutions de la République.

Pour ce qui le concerne, vous trouverez, à chaque fois au sein de mon département ministériel, et je n’en doute point, auprès d’autres administrations, dont le Ministère de la Santé Publique, le Ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation et le Ministère des finances, tout le soutient et l’assistance nécessaire à cet égard.

Je vous remercie de votre aimable attention. /.