Vous êtes ici :

Coopération Cameroun-Union Européenne : Préparation de la Conférence « Our Ocean 2017, An Ocean for Life » (13/03/2017)

SYL 8877 SLe lundi 13 mars 2017, S.E.M le Ministre des Relations Extérieures a reçu en audience, et à sa demande, Mme Françoise COLLET, Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne en République du Cameroun.
Mme l’Ambassadeur a fait savoir que l’objet de sa démarche, était d’inviter le Cameroun à prendre part à la Conférence « Our Ocean 2017, An Ocean for Life ». Cette Conférence initiée par l’Union Européenne se tiendra pour la quatrième fois, à Malte, du 05 au 06 octobre 2017.
La troisième conférence Our Ocean, s'est tenue du 15 au 16 septembre 2016 à Washington, DC. Au cours de cette conférence, les participants ont annoncé plus de 136 nouvelles initiatives sur la conservation et la protection marines évaluées à plus de 5,24 milliards de dollars, ainsi que de nouveaux engagements sur la protection de près de 4 millions de kilomètres carrés.
À ce jour, les trois conférences « Our Ocean » ont généré des engagements évalués à plus de 9,2 milliards de dollars pour protéger les océans et s'engager à protéger 9,9 millions de kilomètres carrés d'océans. Les engagements portent sur les principaux enjeux océaniques de notre époque: les aires marines protégées, la pêche durable, la pollution marine et les impacts climatiques sur l'océan. Un cinquième enjeu sera au menu des assises de cette année. Il s’agit des défis sécuritaires dans les domaines maritime, environnemental et économique.
En effet, des millions de personnes dépendent directement des mers pour leur subsistance, et dans sa globalité, le monde dépend de l’océan pour l’eau, les vivres, le climat, l’air. La valeur globale de l'économie maritime est estimée à 1 300 milliards d'euros.
Cependant, l’activité humaine a profondément affecté les océans, notamment par la pollution, la surexploitation, la dégradation des côtes ou le réchauffement planétaire entraînant alors des conséquences graves pour toute l’humanité.

Selon l’Union Européenne, le changement climatique, la pauvreté et la sécurité alimentaire font partie des défis mondiaux qui peuvent être relevés efficacement si les océans sont mieux protégés et gérés de manière durable.
Le Ministre a rassuré son hôte sur la volonté et l’engagement du Chef de l’Etat, Président de la République du Cameroun, à trouver des solutions aux questions liées aux changements climatiques, à la sûreté et à la sécurité maritime. C’est la raison pour laquelle le Cameroun a pris de nombreuses initiatives dans les domaines de la pêche, de la pollution marine, de la protection des espèces marines et fauniques.
Le Cameroun a activement pris part aux sommets et rencontres sur le climat, notamment en France (la COP21/ Conférence de Paris de 2015 sur le climat, du 30 novembre au 12 décembre 2015), et au Togo (Premier Sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique, du 10 au 15 octobre 2016 à Lomé).
C’est également à l’issue du Sommet sur la lutte contre la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée, organisé à l’initiative du Président Paul BIYA, qu’il avait été décidé la création du Centre Interrégional de Coordination (CIC), dont le siège est à Yaoundé.
Les prochaines conférences se tiendront en 2018 en Indonésie et en 2019 en Norvège./-