Le Guide de l'Usager

Suivez nous sur facebook

Suiver nous sur twitter !

Vous êtes ici :

Coopération Cameroun-Onu : Lancement prochain de la campagne «HeForShe» sous le très haut parrainage du Chef de L'Etat (10/08/2016)

 Mme OFWONA a exprimé sa satisfaction pour les avancées réalisées par notre pays dans la promotion et la protection des droits des femmes et de la jeune fille, en particulier l’adoption du nouveau code pénal, qui contient des dispositions novatrices concernant les mutilations génitales féminines et les violences faites aux femmes.

Le Ministre des Relations Extérieures s’est félicité de la bonne image dont joui notre pays auprès de ONU-Femmes, qui n’est qu’une transcription des efforts du Gouvernement dans la promotion et la protection des droits des femmes et des jeunes filles. Il a de ce fait dressé un tableau synoptique des avancées réalisées dans ce domaine par notre pays, que ce soit sur le plan économique, politique ou social, sous la Très Haute Impulsion du Chef de l’Etat, et rappelé le rôle central que joue la Première Dame, Mme Chantal BIYA, dans cette dynamique.

 

L’Agence ONU-Femmes a exprimé ses remerciements au Chef de l’Etat pour sa décision d’assurer le Très Haut Parrainage de la campagne «HeForShe», qui sera lancée dans notre pays dès ce mois d’Août 2016. C’était au cours d’une rencontre entre le Ministre des relations Extérieures, S.E. Mbella Mbella, et Mme Diane Louise OFWONA, Directrice Régionale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre d’ONU-Femmes le 10 août 2016.

 

La campagne «HeForShe» a pour objectif de mettre à contribution les hommes et les garçons dans la réalisation de l'égalité des sexes et les droits des femmes, en les encourageant à prendre des mesures contre les inégalités rencontrées par les femmes et les filles.

 

Mme OFWONA a exprimé sa satisfaction pour les avancées réalisées par notre pays dans la promotion et la protection des droits des femmes et de la jeune fille, en particulier l’adoption du nouveau code pénal, qui contient des dispositions novatrices concernant les mutilations génitales féminines et les violences faites aux femmes.

 

Le Ministre des Relations Extérieures s’est félicité de la bonne image dont joui notre pays auprès de ONU-Femmes, qui n’est qu’une transcription des efforts du Gouvernement dans la promotion et la protection des droits des femmes et des jeunes filles. Il a de ce fait dressé un tableau synoptique des avancées réalisées dans ce domaine par notre pays, que ce soit sur le plan économique, politique ou social, sous la Très Haute Impulsion du Chef de l’Etat, et rappelé le rôle central que joue la Première Dame, Mme Chantal BIYA, dans cette dynamique.